10 comportements que vous ne devez pas avoir en avion !

0
492

Quand on prend l’avion, on rencontre presque tout : des passagers dont le comportement ne plaît guère, des personnes qui manquent de savoir-vivre et qui indisposent rien que par leur présence, etc. c’est donc pour éviter tout ceci que nous invitons de découvrir à travers cet article dix comportements nécessaires que vous devez adopter en avion.

Accaparer l’accoudoir

Si vous voulez éviter la guerre, il est préférable de ne pas accaparer l’accoudoir lorsque vous êtes en avion. C’est d’ailleurs un comportement qui témoigne d’une mauvaise foi et d’un manque de fraternité. Au lieu de pousser les bras de votre voisin et faire de l’accoudoir votre bien personnel, pensez plutôt à le partager avec lui dans la plus grande convivialité. Non seulement ceci donne une bonne impression de vous, mais impose également le respect mutuel. De l’autre côté, si c’est votre voisin qui ne veut pas céder, n’entrez pas en conflit avec lui afin d’avoir un voyage paisible et relaxant.

Trop incliner votre siège vers l’arrière

Incliner, oui ! Mais le faire de manière exagérée, non. C’est une attitude qui importune celui qui est assis derrière vous. En le faisant, la quête de votre seul confort entraîne du coup l’inconfort d’autres personnes. Ce qui n’est pas du tout bienséant. Adoptez donc une position correcte et demandez l’autorisation de votre voisin avant d’incliner votre siège. Si cela ne l’indispose pas, tant mieux. Mais au cas où il aurait désapprouvé votre demande, tâchez de vous abstenir. Si vous vous entêtez, tout l’avion vous aura entendu lorsqu’un dîner chaud ou un verre de vin par exemple tombera sur ses genoux.

Si vous avez besoin de plus d’espace pour vous allonger, le mieux qu’on vous proposerait serait de vous réserver un siège cloison en classe affaire. Ceci va sûrement apaiser tout le monde et assurer un voyage moins agité.

L’hygiène personnelle

Il faut l’avouer. Dans un avion, il n’y a pas que des personnes propres. On rencontre naturellement des gens dont l’hygiène reste à désirer. Pour les uns, c’est l’haleine repoussante, le manque d’entretien du corps, etc. Pour d’autres, c’est l’abus du parfum ou de l’eau de Cologne. Tout ceci indispose sérieusement : maux de tête, nausée… Ce n’est pas parce que vous voyagez avec des gens que vous ne connaissez pas qu’il faut vous foutre de votre hygiène. Rien ne prouve d’ailleurs que vous ne vous reverrez pas. Alors, pour ne pas donner une mauvaise image de vous, prenez le soin de veiller sur votre hygiène personnelle : prenez une bonne douche ou un bain, brossez-vous les dents, portez des vêtements propres et embaumez-vous minutieusement. C’est sûr qu’ainsi vous connaîtrez une heureuse expérience de voyage.

Le babillage en avion

Ah, oui ! Vous n’êtes pas le seul dans l’avion. Vous pouvez indisposer les autres passagers rien que par vos bavardages. C’est d’ailleurs une attitude qui peut laisser exploser la colère de vos voisins finalement lassés par vos bruits. Gardez donc le calme autour de vous au lieu de papoter tout au long du vol. Modérez le bavardage ou gardez carrément vos lèvres fermées.

Marteler les sièges

C’est un délit aussi valable pour un enfant que pour un adulte. Celui des enfants peut être encore plus compréhensible du fait de leur jeune âge. Mais les adultes devraient eux faire beaucoup plus attention. Vous avez droit à un siège, celui qui vous appartient. Rien ne vous donne donc le droit de bousculer le siège d’en face. Certes, l’espace est restreint et vos jambes sont à peine bien rangées, mais il n’y a aucune raison de marteler de vos pieds le siège de votre voisin d’en face. Non seulement ceci le dérangerait, mais c’est surtout un comportement très incommode qui peut créer des tensions entre voyageurs. Les mouvements de gymnastique doivent donc être réservés pour ailleurs, hors sièges.

Pour ce qui concerne les enfants, il est de la responsabilité des parents de veiller le maximum possible sur d’éventuels actes afin de maintenir la paix.

L’état d’ivresse

Abuser de l’alcool en vol est sans doute l’un des pires comportements que peut avoir un passager. D’abord, vous vous donnez un mauvais statut : celui de voyageur indésirable. Ensuite, vous condamnez vos voisins qui ne peuvent pas se sauver, s’éloigner du désagréable que vous représentez. Alors, évitez d’être l’ennemi. Oui, il n’est pas interdit de vous rafraîchir pendant un vol, mais optez plutôt pour les boissons non alcoolisées. Vous pouvez aussi limiter votre consommation à un verre par exemple, si c’est nécessairement quelque chose d’alcoolique que vous désirez. Mais l’erreur à ne pas commettre est de se laisser aller dans l’état d’ébriété.

Les actes grossiers

Vous êtes dans une communauté. Du coup, le respect mutuel doit nécessairement être de mise. D’abord, vous devez éviter de pratiquer des activités que l’on fait habituellement en privé. Il s’agit par exemple du passage de la soie dentaire, du changement d’une couche pleine pour un bébé, de la rognure d’ongle, etc. Vous n’êtes d’ailleurs pas sans savoir que l’odeur des couches peut agacer plus d’un. Les ongles que vous coupez peuvent quant à eux ‘’garnir’’ accidentellement le repas de votre voisin. Et là vous n’auriez aucune excuse. C’est des trucs qui semblent banals, mais qui sont en réalité d’une importance capitale. Avoir une attitude irréprochable est une manière de respecter non seulement votre entourage, mais surtout vous-même. Oui, vous forcez l’admiration lorsque les voisins ne vous reprochent rien !

Les bruits

En plus du vrombissement accablant du moteur de l’avion, les gémissements de bébés, le volume trop élevé des casquettes d’écoute, les fortes conversations… constituent des éléments qui accentuent le niveau du bruit. Rappelez-vous que vous n’êtes pas à la maison et pensez donc à respecter l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Consolez votre bébé autant que vous pouvez, réglez à un niveau moyen le volume de votre casquette et parlez moins. Ainsi donc, vous pouvez amenuiser ce type de perturbation qui peut parfois être très agaçant.

Les aller-retour incessants entre votre siège et les toilettes

Si vous êtes assis près du hublot, vos voyages fréquents vers les toilettes peuvent indisposer sérieusement votre voisin. Imaginez un instant que c’est lors d’un repas ou au moment que votre voisin d’à côté fait une sieste que vous vous pressez de l’enjamber afin de vous diriger vers les toilettes, et ceci plusieurs fois. C’est clair que vous allez provoquer sa colère. Si vous avez la diarrhée, prenez vos précautions. La solution ? Elle est toute simple ! Réservez un siège côté allée pour ainsi éviter de perturber qui que ce soit.

L’accaparement des compartiments à bagages

De nos jours, beaucoup de compagnies aériennes procèdent à l’embarquement par rangée. Vous n’êtes pas sans le savoir, surtout pour ceux qui prennent régulièrement l’avion. En effet, les premiers qui montent dans l’avion sont naturellement ceux qui sont en classe économique. Mais sachez que monter en premier ne vous donne pas le droit de remplir les cases situées au-dessus des sièges par vos nombreux bagages à main. Occupez d’abord l’espace qui se trouve sous le siège en face de vous et utilisez ensuite le compartiment qui se trouve en haut de votre siège. S’approprier du compartiment d’un autre peut provoquer de véritables tensions entre voyageurs. Vous êtes donc averti !

Voilà donc pour vous les dix erreurs que vous devez éviter quand vous êtes en avion. Qu’en pensez-vous ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here